22.07.2020

États-Unis: Joe Biden compte avec le nucléaire pour ses projets d'énergie propre

Le présumé candidat démocrate à la présidentielle, Joe Biden, a publié un plan pour une énergie propre d’un montant de 2 milliards d’euros, qui doit permettre au pays de mettre sur pied un secteur énergétique exempte de CO2 d’ici 2035. Ce plan prévoit le maintien en exploitation des centrales nucléaires existantes. 

Avec son plan, J. Biden souhaite investir 2 milliards de dollars sur quatre ans afin d’accroître sensiblement l’utilisation des énergies propres dans les secteurs des transports, de l’électricité et du bâtiment. Il s'agit d'une série de propositions générales destinées à créer des opportunités économiques, à renforcer l’infrastructure et à lutter dans un même temps contre le changement climatique.

Joe Biden soutient l’énergie nucléaire, contrairement à certains de ses principaux opposants démocrates. Il demande un renforcement de la recherche et de l’innovation dans le domaine des petits réacteurs modulaires, ainsi que l’étude de l’ensemble des technologies pauvres en carbones. Le candidat démocrate porte donc un agenda de recherche qui englobera des thèmes allant de la sécurité à la gestion des déchets et représentant des défis permanents dans le secteur de l'énergie nucléaire.

Maria Korsnick, présidente et gérante du Nuclear Energy Institute, a déclaré qu’un statu quo, dans lequel les marchés ne reconnaissent que les signaux de prix à court terme et ignorent le rôle majeur de la production d’électricité nucléaire, conduira à des désaffectations anticipées des centrales qui fonctionnent bien. «À partir du moment où ces installations sont arrêtées, elles ne rouvrent pas», a-t-elle déclaré. Depuis 2013, dix tranches nucléaires ont été mises à l’arrêt définitif et six autres suivront au cours des six prochaines années.

Source: 
M.A./C.B. d’après J. Biden, Joe’s Plan for a Clean Energy Revolution and Environmental Justice, paru au mois de juillet, et NucNet du 16 juillet 2020